Comment optimiser ses posts pour Google My Business

Poster sur Google My Business

Google My Business est un outil marketing à l’efficacité redoutable pour un positionnement local. Et pour booster sa fiche, le post est indispensable.
L’agence de référencement naturel eGate vous rappelle les règles fondamentales à suivre pour accroitre la visibilité des Google post et attirer de potentiels clients.

Bien choisir le type de Google posts

Cinq types de posts existent pour mettre en avant l’activité d’une entreprise et des informations ponctuelles ou permanentes spécifiques. Faire le bon choix est crucial pour influer positivement sur le référencement Google.

N°1 : « Événements » s’impose pour annoncer une inauguration, un week-end portes ouvertes, un gala de charité, etc.

N°2 : « Nouveautés » sert à partager des actualités générales sur l’entreprise, par exemple l’ouverture d’un point de vente supplémentaire, l’expansion à l’international, etc.

N°3 : « Produits » est dédié à la promotion d’un produit ou d’un service, ou son lancement sur le marché, etc.

N°4 : « Offrir une réduction » est le type de post recommandé pour communiquer sur des promotions exclusives, des cadeaux, une période de soldes, etc.

N°5 : « Info Covid-19 » concerne toutes les annonces relatives à la pandémie, comme les mesures déployées pour protéger les salariés et le public, proposer des produits permettant de freiner la propagation du virus, etc.

Miser sur un visuel attrayant

C’est bien connu, pour capter l’attention d’une personne, une image est nettement plus efficace qu’un texte. Choisir des images attrayantes pour accompagner des posts Google est donc essentiel pour séduire les internautes et les pousser à l’action.

Pour obtenir les meilleurs résultats, le recours aux banques de photos gratuites en ligne, fournissant des visuels génériques, est à proscrire. Le public est plus sensible aux clichés uniques mettant en avant la marque ou ses produits et qui sautent aux yeux dans les résultats de recherches. Outre son originalité, son format, sa résolution et ses couleurs sont les trois caractéristiques d’une image engageante.

Il n’est pas nécessaire d’en poster plusieurs. En privilégiant la qualité et la concision, l’annonceur risque moins de voir l’attention de la cible se disperser.

Rédiger un texte percutant

Après l’image, l’internaute s’intéresse au texte, qui doit lui fournir les informations qu’il attend.

  • Pertinent et attractif, ce contenu écrit doit inciter son lecteur à contacter l’entreprise ou visiter son site.
  • La présence d’un CTA est donc primordiale, une offre promotionnelle étant la plus efficace.
  • Il est en outre préférable de limiter la longueur du texte à 150 et 300 caractères, afin que l’internaute ait directement accès à l’intégralité du texte au premier coup d’œil. En effet, avec le maximum de 1500 caractères, il doit cliquer pour en voir plus.
  • À condition d’être utilisés judicieusement et avec modération, les émojis rendent la lecture plus agréable et créent de la proximité avec le lecteur.

Publier au moins de façon hebdomadaire

En moyenne, un post Google My Business est visible pendant 7 jours sauf s’il s’agit d’un Événement, qui n’expire qu’à la fin du jour J. Pour maintenir le contact avec son public et lui proposer constamment des nouveautés, la marque doit par conséquent prévoir au moins une publication par semaine et varier le type de post.

Des logiciels permettent de programmer la publication pour une semaine ou pour plusieurs mois en partant d’un calendrier de contenus bien défini, incontournable d’une stratégie SEO performante. Ainsi, le rythme est parfaitement régulier et il n’y a aucun risque d’oubli. Il est même possible de poster simultanément, sur plusieurs fiches Google, une solution très pratique pour les chaines ou les franchises, qui comptent des dizaines, voire des centaines d’établissements.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.