Comment bien référencer un blog sur Google

Table des matières

1. Etablissez un planning de publication régulier et cohérent
    A) Choisir un thème défini et s’y tenir !
    B) La fréquence de publication sur votre blog
2. Optimiser les URL des articles de votre blog
3. Optimiser d’anciens articles
4. Optimiser le blog pour les mobiles
5. Éviter les tags redondants
6. Composez des articles de blog optimisés
    A) La longueur du texte optimale
    B) Le choix d’un mot-clé principal
    C) Une structure claire et hiérarchisée
    D) Des liens externes et internes
    E) Des images optimisées
    F) Des métadonnées renseignées et optimisées

1. Établissez un planning de publication régulier et cohérent

A) Choisir un thème défini et s’y tenir !

Que vous souhaitiez créer un nouveau blog ou optimiser un blog existant, il est important de définir un thème précis qui assurera le lien et la cohérence entre tous les (futurs) articles. Ce thème peut être plus ou moins large et se décliner en sous thèmes, qui seront généralement représentés par les tags.

B) La fréquence de publication sur votre blog

Un blog proposant un article publié tous les 6 mois n’a aucun intérêt ! La fréquence de rédaction est très importante, à la fois pour votre crédibilité, votre référencement et votre notoriété sur les réseaux sociaux. Attention cependant, si vous souhaitez publier plus d’articles sans vous accorder plus de temps à la rédaction, la qualité de vos contenus risque d’être dégradée, ce qui peut s’avérer contre-productif à la fois pour votre crédibilité et votre référencement.

2. Optimiser les URL des articles de votre blog

Les articles de blog, à la différence des pages classiques sont en théorie publiés régulièrement et ajoutent donc de nouvelles URLS à votre site. Ces nouvelles URLs doivent être optimisées afin de favoriser l’indexation et le référencement de vos articles (tout comme des pages !)

Cependant attention ⚠️ : si vous souhaitez optimiser les URLs d’articles déjà en ligne, vous devez impérativement paramétrer des redirections d’URLs afin de ne pas perdre votre travail de netlinking et de maillage interne. L’idéal reste d’optimiser les URLs de vos posts au moment de la publication.

Une URL optimisée doit :

  • être courte et simple (pas de mots inutiles comme le, et, la…)
  • comprendre un ou des mots clés (en rapport avec l’article bien entendu !)
  • respecter la hiérarchie du site (afin de guider Google lors du crawl de votre site).

3. Optimiser d’anciens articles

Pour optimiser son blog, il peut être intéressant de reprendre et d’optimiser des articles plus anciens. Ces derniers n’étaient probablement pas optimisés lorsqu’ils ont été publiés et les retravailler fera le plus grand bien à leur référencement !

Pour ce faire, reprenez chacun des points de cet article et appliquez-les à votre ancien article. Vous pourrez également ajouter des liens internes vers de nouveaux articles qui n’existaient pas encore au moment où vous aviez publié cet ancien article.

En dehors de l’aspect SEO, cela vous permet de « recycler » d’anciens contenus si vous êtes en manque d’inspiration 😉. Attention cependant à ne republier que des articles qui sont toujours d’actualité…

4. Optimiser le blog pour les mobiles

Avec l’explosion de la recherche mobile 📱, les utilisateurs accèdent de plus en plus aux sites sur leurs smartphones. Les blogs n’y échappent pas et doivent donc impérativement être optimisés et responsive. Cela se traduit sur mobile par :

  • Un affichage fluide et lisible,
  • Des boutons suffisamment gros pour être cliquable en tactile,
  • Un design intuitif,
  • Des images au bon format.

5. Éviter les tags redondants

Les tags sont des mots-clés, qui servent à classer les différents articles d’un blog en sous-catégories. Ils permettent de guider les internautes vers des contenus similaires (augmentant le temps de navigation) et facilitent la compréhension de l’organisation globale du blog. Néanmoins, attention à ne pas en abuser : Google pénalisera votre blog s’il comporte trop de tags proches. Ce qui se passe réellement lorsque vous créez un tag, est en fait la création d’une nouvelle page, ajoutée à votre site, qui va lister l’ensemble des articles rattachés à ce tag.

Combien de tags alors ? Nous considérons qu’une liste de 15 à 25 tags (bien distincts !!), permet de couvrir les principales thématiques de la plupart des blogs et permet d’éviter les redondances.

Exemple de blog sur le SEO.

6. Composez des articles de blog optimisés

En effet, optimiser son blog c’est avant tout optimiser les articles qu’il comprend. Pour chaque article publié vous devez vous assurez qu’il respecte les points suivants :

A) La longueur du texte optimale

Il est clair et bien connu que Google met en avant les contenus les plus longs sous prétexte qu’ils contiennent plus d’informations et sont donc en théorie plus intéressants et complets pour les internautes. Ainsi, nous vous conseillons d’atteindre une longueur minimale de 600 mots.

B) Le choix d’un mot-clé principal

Pour chaque article que vous publiez sur votre blog, il est idéal de définir un mot-clé SEO en lien avec le thème global du blog. Ce choix de mot-clé stratégique doit respecter la sémantique globale de votre blog. Cela vous permettra de bien référencer votre article mais aussi de rendre votre blog plus crédible aux yeux de Google.

Ce mot-clé principal doit être repris plusieurs fois dans votre article pour que Google puisse l’identifier comme tel.

C) Une structure claire et hiérarchisée

A l’instar d’une page classique, un article de blog doit présenter une structure. Cette organisation hiérarchique passe par l’utilisation de titres et sous titres sous forme de balises Hn.

Vous pouvez également utiliser des listes numérotées ou à points pour mettre en exergue des énumérations d’éléments ou des étapes à lire dans un ordre logique.

La structure est utile, à la fois aux lecteurs, qui doivent pouvoir juger très rapidement ce que l’article va leur apporter, mais aussi aux moteurs de recherches qui utilisent les balises Hn pour référencer les articles.

D) Des liens externes et internes

Maillage liens site

Il existe 2 types de liens :

  • Les liens externes, qui lient votre article à une page ou un article d’un autre site ;
  • Les liens internes, qui lient votre contenu à un autre contenu de votre blog.

En établissant des liens internes, vous conservez les utilisateurs sur votre site d’une part, et améliorez le référencement de l’article vers lequel pointe le lien. La mise en place de liens internes fait partie intégrante du maillage interne et participe au développement de la cohérence thématique de votre blog.

Les liens externes quant à eux permettent d’asseoir votre crédibilité en citant des sites « experts ». Ces liens peuvent également pointer vers des sites « partenaires » avec qui vous avez décidé d’établir un netlinking. Pour en savoir plus sur les échanges de liens c’est ici.

E) Des images optimisées

Les images sont des éléments importants pour l’internaute : elles rendent le contenu plus agréable à lire, permettent d’illustrer les propos et sont même parfois essentielles pour la bonne compréhension du contenu (schéma, graphiques…). Côté moteur de recherche et optimisation, les images peuvent aussi permettre un meilleur référencement si elles sont bien utilisées. Tout d’abord, leur poids est important. On estime qu’une image sur un site ne doit pas excéder 200Ko, afin de charger suffisamment rapidement sur tout type d’appareil (surtout pour les mobiles). Ce facteur temps de chargement est pris en compte par Google qui défavorise les pages à chargement trop lent.

Si votre blog est un WordPress, vous pouvez utiliser un plugin pour optimiser vos images automatiquement.

La deuxième optimisation concernant les images de votre blog qui impacte le SEO est la balise ALT et le nom du fichier image. Essayez d’utiliser un titre avec mots clés (c’est mieux que « photo1A853628.jpeg » !) et remplissez systématiquement la balise ALT (texte alternatif).

Cliquez-ici pour en savoir plus sur l’optimisation des images sur un site.

F) Des métadonnées renseignées et optimisées

Les métadonnées, invisibles aux yeux de l’internaute, jouent néanmoins un rôle essentiel dans le référencement de votre blog et l’indexation de vos articles. En effet, la balise Title en priorité et la balise description (voire la balise keyword) doivent impérativement être remplies, car les moteurs de recherche les utilisent pour référencer vos pages et établir les SERPs.

 

Vous l’aurez probablement compris, optimiser un article de blog, c’est exactement la même chose qu’optimiser une page !

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.