Covid19 et marketing digital : quel est le bilan ?

Depuis la levée du confinement, les entreprises essaient de retrouver une activité « normale ». Certains secteurs, dont l’activité est basée sur la relation physique entre les individus tardent, d’autres en auraient presque profité. Comment la crise du covid19 et surtout le confinement ont impacté le marketing digital et la publicité en ligne ?

Covid-19 Coronavirus Corona - Image gratuite sur Pixabay
Une étude réalisée par Commanders Act a montré une diminution de 32% du nombre de clics sur les campagnes de publicité.
Cette diminution est en accord avec les répercussions du confinement sur l’économie. Tous les secteurs ont été et sont encore impactés par ces circonstances exceptionnelles.

En l’espace de deux mois,  nos  modes de consommation, de production et de communication ont été radicalement métamorphosé.

 

Le marketing digital, en particulier la publicité en ligne, n’y échappe pas. Néanmoins, ces chiffres ne sont en fait alarmants qu’en apparence. En effet, la plupart des annonceurs ont préféré arrêter leurs campagnes digitales, dès la mise en place des mesures de confinement. Ainsi, cette baisse du nombre de clics sur les publicités traduit en réalité une baisse du nombre de campagnes.

En revanche, cette enquête met tout de même en avant une disparité intéressante quant à l’efficacité des différents canaux en période de crise et l’agence de référencement naturel eGate vous résume les principales informations :

Des canaux plus ou moins impactés

Retargeting

File:Target 10 points.svg - Wikimedia CommonsL’étude constate une baisse de 76% du nombre de conversion du retargeting, qui bénéficie cependant d’une hausse de 103% du montant du panier moyen. Cela s’explique probablement par la baisse de concurrence : moins de campagnes de display concurrentes, plus de ventes auprès des marques connues.

Réseaux sociaux

Se développer grâce aux réseaux sociaux : Facebook, Twitter ...Concernant les réseaux sociaux, c’est encore une baisse de 72% du nombre de clics, mais cette fois si un taux de conversion observé qui a augmenté de 215%. Ces chiffres en apparence incohérents s’expliquent par l’augmentation drastique du temps passé sur les réseaux sociaux. Cela traduit une réelle modification dans le comportement d’achat des internautes : on clique uniquement lorsque l’on est sûr d’acheter. On consomme moins, mais on consomme plus réfléchi.

SEA

Google Ads — WikipédiaQuant au SEA, le confinement semble avoir eu un impact moins important que sur les autres canaux.  En effet, la majorité des annonceurs SEA ne sont pas du tout visibles dans les résultats naturels, et pour conserver leur classement dans les SERP, ils ont été contraints de poursuivre leur campagne de SEA.

Boostez sa présence digitale après le Covid19, comment faire ?

Alors, que retenir de cette crise ?

Le premier constat est que les entreprises qui avaient déjà un pied dans le digital ont été moins impactées par la crise. Elles ont pu en effet maintenir, voire améliorer leur présence en ligne et donc conserver le lien avec leurs clients. Certaines travaillant sur des secteurs spécifiques ont pu même profiter du confinement pour augmenter leurs ventes. Notre client ApoG’ par exemple, expert en solutions de visioconférence, a saisi cette opportunité pour développer son business. Enfin, certaines entreprises ont pris conscience du caractère obligatoire de la présence en ligne et se sont quant à elles lancées sur internet.

Deuxième constat, les entreprises pour qui la visibilité était basée sur le SEA ont été contraintes de continuer à payer pour être visible, alors que l’activité diminuait et le budget marketing avec. Ces entreprises ont donc perdu beaucoup d’argent pour garder leur place en première page alors que leurs concurrents ayant investi dans le SEO ont pu couper les budgets marketing tout en restant visibles.

Il s’agit donc pour les entreprises d’apprendre de cette crise, d’investir dans une stratégie digitale de référencement à long terme et de s’assurer une place en première page, même sans AdWords.

 

 

Source : topcom.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.