Google, mobile et référencement ?

Quelques constats sur cette trilogie Goggle, référencement et mobile :

mobile_googleForce est de constater que Google se mobilise de plus en plus sur l’utilisation du mobile : stratégies et documentations de Google Partners, extensions d’annonces et enchères adaptées dans les campagnes Adwords, outil de test de compatibilité mobile, intégration continue de fonctionnalités liées au mobile dans Analytics et dans l’outil Search Engine …

Au niveau de l’affichage du moteur de recherche, celui-ci n’est pas le même entre la version classique et la version mobile : cette dernière dispose d’onglets pour catégoriser les résultats de la recherche ou dédiés aux applications (avec ouverture automatique de Google Play Store).

Egalement, Google améliore constamment la version de son OS mobile, Android (on en est à la 7éme)

Et quid des nouvelles évolutions :

google et mobileL’algorithme mobile-friendly, initialement qui intégrait la compatibilité mobile comme facteur de positionnement pour les recherches, a été renforcé en mai 2016 dans sa version 2.0, supposée « augmenter l’effet du signal de classement » en aidant les utilisateurs à trouver encore plus de pages pertinentes et mobile-frendly (mais, à priori, simple réévaluation de la base des sites mobiles sur ce critère de ranking).

Sur mobiles, 20% de recherches sont vocales

requetes vocales googleCréé en 2008, Google Voice Search est une fonctionnalité sur l’application mobile qui permet d’intéragir avec son mobile (comme son ordinateur) en lui posant des questions en langage naturel.
Initialement, il s’agissait de permettre aux internautes de dicter une requête à la voix et donc d’identifier les mots clés prononcés par l’utilisateur pour la traiter par la suite de manière traditionnelle dans le moteur ; aujourd’hui il fait partie de ses algorithmes, Hummingbird et RankBrain notamment.

Google Assistant 

C’est l’intégration de la recherche conversationnelle dans notre quotidien ; il va permettre de rechercher ses spectacles, ses informations, de gérer son agenda ou les tâches quotidiennes,… (messagerie en temps réel, outil de conversation vidéo, outil de taches dans la maison avec le boitier Google home, …) avec une simple commande vocale …) et d’obtenir des réponses de Google (et avec de nombreuses suggestions bien sûr) tout en utilisant la parole conversationnelle.

 

Pour finir, quelques statistiques (Médiamétrie) :

– 2,5 millions d’internautes sur mobile de plus en 2015 qu’en 2014
– Plus de 8 internautes sur 10 sont multi-écrans
– Quelle que soit la tranche d’âge, l’usage des mobiles et des tablettes ne fait que progresser au détriment de l’ordinateur de bureau qui sera bientôt minoritaire

Et selon Google :
– les recherches sur mobile représentent environ 50% des requêtes traitées chaque jour,
– les consommateurs consultent leur téléphone 150 fois par jour.

Bref, qu’en conclure : 3 lapalissades :

  • Optimiser son site mobile-frendly
  • nouvelle donne pour le référencement naturel : une stratégie mobile oriented ?
  • moins d’espace pour le référencement naturel (mais là aussi nous ne pouvons que constater que c’est bien dans la politique de Google, cf passage à 4 annonces Adwords dans les réponses du moteur !)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.