Quelles actions SEO privilégier en période de crise ?

Stratégie SEO et crise

La performance et la survie d’un site internet dépendent de son audience.

Or, dans certaines circonstances, certains thèmes n’intéressent plus les internautes, comme dans le cas de la crise sanitaire actuelle. Le référenceur d’un site temporairement sans visiteurs n’a d’autre choix que de faire en sorte d’en assurer la survie, et surtout, de préparer la reprise. Voici les points importants pour adapter son SEO et traverser cette période critique en limitant la casse.

 

Vérifier le bon fonctionnement technique du site

S’il est évident que la poursuite normale de la stratégie SEO n’aura pas d’influence notable sur le tarif et le référencement naturel du site pendant la crise et qu’en revanche, cela sera le cas pour une campagne commerciale Adwords en cours (qu’il vaut mieux stopper alors),  il est parfois préférable de mettre en pause le seo en attendant que les choses reviennent à la normale.

C’est toutefois l’occasion de s’assurer en premier de l’absence de tout problème technique pendant la période à venir.

  • En premier lieu, il faut ne pas oublier et s’assurer que toutes les factures fournisseurs (hébergement, nom de domaine, serveurs, certificat HTTPS) ont été payées de manière à ne pas disparaître durant cette période,
  • Il convient également de vérifier que la consultation du site par les robots des moteurs de recherche est toujours possible, et que les alertes sont bien paramétrées afin que toute anomalie soit signalée au référenceur.
  • Si certains peuvent être tentés de bloquer le crawl et l’indexation du site jusqu’à l’après-crise, ce choix est très risqué, selon les experts.
    • D’une part, retrouver un bon positionnement dans les SERP sera plus long et plus complexe s’il faut repasser par une ré-indexation.
    • D’autre part, le résultat d’une telle démarche, tout comme le temps nécessaire, est incertain.

Mettre le contenu éditorial et commercial à jour

L’expérience utilisateur ou UX représente un autre enjeu majeur. En effet, même si le site n’a pas publié de nouveaux contenus pendant une certaine période, certaines mises à jour sont indispensables pour éviter de décevoir les clients potentiels.

  • Dans beaucoup d’activités, n’hésitez pas à communiquer sur votre disponibilité ou votre absence temporaire, votre retour ou celles de vos équipes, votre démarche ou les prestations effectuées en attendant le retour à la normale.
  • Dans le cas d’une plateforme e-commerce, les administrateurs du site doivent se procurer la liste des produits indisponibles ou proches de la rupture de stock afin d’actualiser les pages correspondantes, et la communiquer afin d’éviter les multiplications de messages d’erreur 404.
  • Si des retards de livraison sont à prévoir, il est important d’en informer les acheteurs. Plus largement, si la vente en ligne n’est pas possible pendant un certain temps, Google conseille de supprimer l’ensemble des fonctionnalités liées au panier.
  • Sur les sites édito, la home page doit subir un « nettoyage » pour retirer les contenus devenus obsolètes ou en contradiction avec l’actualité. Même si cela doit conduire à un appauvrissement temporaire de cette page d’accueil, il est plus sûr de n’y laisser que des sujets neutres pérennes.

D’ailleurs, par temps de crise, la prudence est recommandée en termes de SEO. Cela signifie qu’il vaut mieux se concentrer sur des actions onsite ou onpage avec votre agence de référencement naturel (recherches d’images trop lourdes, de contenus de qualité médiocre, de pages orphelines…) qui produisent des effets prévisibles à court ou moyen terme, contrairement par exemple à une campagne de netlinking.

Préparer une reprise sans heurt

Faute de pouvoir augmenter son trafic, mieux vaut s’assurer que la reprise se passe dans les meilleures conditions possibles. Il faut mettre à profit cette parenthèse où les clients sont moins présents pour effectuer des corrections plus lourdes sur le socle technique sans redouter une perte de trafic : migration, changement d’URL…

Parmi les actions moins lourdes, l’on retrouve l’optimisation des pages importantes pour gagner en visibilité. Il suffit parfois de publier quelques contenus, entre autres des FAQ, ou de renforcer son maillage interne pour en améliorer le ranking.
Autant de chantiers sur lesquels plancher d’ici la sortie de crise…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.