Optimiser son site web grâce à un bon maillage interne

Maillage site webUn maillage interne soigné est l’une des composantes essentielles d’une stratégie de référencement naturel réussie. Ces liens hypertextes qui lient deux pages d’un même domaine fluidifient la navigation sur le site et contribuent ainsi à une expérience utilisateur de qualité. Les techniques présentées dans cet article permettent de renforcer le maillage interne et de booster l’efficacité du site.

Actualiser les anciens contenus

Google apprécie que les contenus soient régulièrement mis à jour, son objectif étant de proposer des informations pertinentes aux internautes. Pour gagner des points auprès du moteur de recherches, il est donc important de s’assurer que les informations ne soient pas obsolètes et le cas échéant, d’y ajouter un ou deux paragraphes. C’est l’occasion d’insérer quelques liens internes vers d’autres articles en interne afin de valoriser l’ensemble.

Optimiser les nouveaux articles

Bien entendu, pour optimiser son site, l’alimenter en continu avec de nouveaux contenus s’avère incontournable afin de montrer son dynamisme, un facteur auquel Google accorde une grande importance. Intégrant de nouveaux liens pointant vers des pages existantes du site, ces articles tout frais dopent son référencement SEO.

Attention, pour apporter de la valeur, les liens doivent rediriger vers des articles traitant d’un thème similaire ou complémentaire à celui de la page web sur laquelle ils sont ancrés. Il est toutefois inutile, voire contre-productif, de bourrer l’article de liens « hors sujet ».

Sélectionner le bon texte d’ancrage

Pour un référencement performant et une bonne expérience utilisateur, ancrer un lien interne sur un texte bateau tel que « Cliquez ici » est à proscrire. Les ancres doivent s’intégrer de manière naturelle dans le corps de texte, idéalement sur un mot-clé ou sur une expression cohérente avec le contenu de la page de destination, notamment en exploitant le cocon sémantique.

Un attribut donne également des indications aux robots du moteur. Le lien « dofollow » qui signifie « faire le lien » lui commande d’associer cette URL spécifique au site, dopant ainsi son référencement SEO. À l’inverse, il est préférable d’éviter les liens avec l’attribut « Nofollow », lesquels demandent à Google de ne pas tenir compte du lien lors de l’indexation de la page.

Choisir des pages de destination au taux de conversion élevé

Le maillage interne d’un site internet représente également un moyen efficace de doper son activité. La clé : identifier les pages au fort taux de conversion. Les liens internes drainent du trafic vers ces pages conçues pour convaincre les visiteurs de devenir des clients, et entrainent une hausse notable du chiffre d’affaires de l’entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.