Parts de marché des Moteurs de recherche au Japon

moteurs de recherche au japon

autre grande exception asiatique
mais qui vient du fait que Yahoo garde une part de marché non significative
(peut-être, l’exception au niveau mondial…)

 

Mieux se positionner sur les moteurs de recherche japonais grâce au référencement international

Le Pays du Soleil Levant est aujourd’hui un marché « phare ». Il est ainsi important d’assurer sa présence sur ce créneau, même virtuellement, c’est-à-dire via une vitrine en ligne. Pour ce faire, il est indispensable de la positionner sur les principaux moteurs de recherche japonais, et donc, de recourir à un service de référencement international.

Le référencement international : les pré-requis

En vue de son expansion à l’étranger ou pour attirer une clientèle spécifique, il est important de figurer parmi les premiers liens présentés dans les moteurs de recherche du pays ciblé. La solution : opter pour le référencement international. Mais la première chose vraiment importante à faire avant de lancer une campagne de référencement international, c’est de bien cerner l’état du marché sur lequel on va se lancer. En effet, il est possible de réaliser de bons résultats sur un marché en particulier, mais ce succès ne va pas systématiquement se rééditer sur un autre.

Ensuite, autre critère à prendre en compte : la langue. Ce critère linguistique concerne aussi bien le contenu qui sera publié, mais aussi les URLs. Le contenu textuel s’adresse principalement au public cible, mais désormais, la plupart des moteurs de recherche en tiennent compte pour rediriger les internautes. Il faut donc bien veiller à sa pertinence. Vient ensuite le problème des URLs comportant des alphabets « exotiques » (de type russe, chinois, arabe, japonais, etc.), nécessitant généralement un ré-encodage ou une translitération desdites URLs.

Retour page Référencement International