Accueil > Référencement Naturel

Référencement Naturel

Le référencement naturel est l’une des deux possibilités pour améliorer la visibilité de votre site internet sur Google.

Pourquoi le référencement naturel ?

Solution la plus pérenne, elle amène aussi beaucoup plus de visiteurs (85% du trafic global issu des moteurs de recherche, cf Répartition des visites) que le référencement commercial dit payant ou par « liens sponsorisés ».

Solution la plus économique, elle correspond à un investissement au départ qui positionne votre site sur les pages de Google à la différence du référencement commercial Adwords qui génère un coût variable permanent.

Un PROJET ?  Contactez-nous ou appelez au 01 83 62 87 87

 Référencement naturel

Référencement naturel

Qu’est-ce que le référencement naturel ?

Le référencement naturel (ou Search Engine Optimization – SEO en anglais) est une technique qui permet concrètement à un site d’apparaître dans les premiers résultats de la partie « informative » fournis par l’algorithme du moteur de recherche Google (après les « annonces », encarts publicitaires achetés), en réponse à une requête faite pour un mot-clé tapé.

Cette technique permet d’enregistrer (ou « indexer ») un site au sein des moteurs de recherche du net afin de donner le maximum de visibilité au site internet et obtenir un trafic ciblé et efficace (le terme référencement s’applique aux moteurs et non aux annuaires).

Le référencement naturel peut être classé suivant son activité ciblée :

Le saviez-vous ?

5 sec : c’est le temps que reste un internaute sur une page

Les 3/4 des textes sont lus en diagonale

Une requête est composée de 3 à 4 mots en général
(75% > 2 mots)

 Vidéo sur le référencement naturel

Vidéo sur le référencement naturel

Avantages du référencement naturel pour votre entreprise :

  • Obtenir un positionnement et une visibilité durable
  • Obtenir des visiteurs « qualifiés » pour un coût d’acquisition faible
  • Augmenter le nombre de client potentiel
  • Améliorer et valoriser votre image de marque sur internet
  • Réduire vos coûts Adwords (en moyenne 3 à 4 fois moins élévés)

Notre méthodologie : efficace et éprouvée

Audit Préliminaire

Technique
Maillage du site
Facteurs bloquants

Analyse du Positionnement

Concurrence
Sémantique
Marché

Recherche de mots clés

Liste de 50 mots clés pertinents et ciblés

Production de Contenus

Rédaction articles
Annuaires et liens
NetLinking

et :

  • des rapports mensuels et un suivi annuel (bilan de positionnement au bout de 6 mois)
  • des garanties de résultats : Si votre site n’a pas obtenu un minimum de 20% de vos mots clés en 1ere page Google, le paiement du solde sera au prorata de ce qui a été réalisé.

→ Nos Références en référencement naturel

Options pour le référencement naturel de site :

  • NetLinking

Afin de renforcer le référencement naturel de votre site internet, e.GATE Référencement offre des prestations de soumissions supplémentaires aux annuaires et d’échanges de liens de qualité, directs ou en « guest-blogging » avec des blogs, portails thématiques, sites partenaires ou complémentaires.

  • Netbuzzing

Le« netbuzzing » est une technique e-marketing consistant à faire du« bruit » autour d’un produit, d’une marque ou d’une entreprise. Afin d’optimiser votre présence sur le Net, nous offrons des prestations de saisie, d’échange et de buzz au sein de forums et de blogs.

En savoir plus sur le Référencement

 

D’abord, pourquoi Google ?

Parce que Google est le leader incontesté des moteurs de recherche.
Malgré quelques exceptions géographiques (voir le panorama des moteurs de recherche), Google oscille entre 90 et 95% de part de marché des moteurs de recherche.

Google a révolutionné les moteurs de recherche : fin des années 90, Google développe un algorithme qui se base sur les liens inter-documents qui hiérarchisent les pages en fonction des liens pointant vers ces pages et qui sont assimilés à des votes; plus il y a de votes et donc de liens, plus la pertinence de la page est importante. C’est le début du fameux Page Rank (PR).
Puis, son algorithme s’est enrichi en travaillant sur les contenus textuels eux-mêmes : écrire un contenu rédactionnel optimisé c’était suivre une stratégie éditoriale en fournissant un texte riche en mots clés, avec de bons titres, de bonnes URLs, de bons liens vers d’autres pages ayant elles-mêmes du contenu textuel complémentaire. Cela nous a amené à la prise en compte du principe du silo et de la sémantique dans son algorithme d’aujourd’hui.

« Content is King, Link is Queen » nous répète en permanence Google ! en effet, en résumé, sa force (et qui a explosé tous ses concurrents) a été de renversé la recherche de pertinence : alors que pour les précédents moteurs, il suffisait de suggérer des mots clés pour se faire classer (et donc indexer), Google a décidé que c’était lui qui, en passant sur les sites avec son bot, identifiait la pertinence des contenus et classait les sites dans ces réponses.
C’était le début de sa suprématie et qui, à aujourd’hui, n’est pas remise en cause.

 

Quelle est la différence entre optimisation de site et référencement ?

L’optimisation d’un site est la première opération pour qu’un moteur identifie un site : cela consiste à tenir compte des critères de pertinence des moteurs de recherche lors de la création du site et il s’agit principalement des métadonnées, appelées aussi « balises méta » ou « méta tags » (description, titre, mots clés, …);
Lors de la conception du site, il est également important de travailler sur le nommage des images, de renseigner les balises ALT, de se concentrer sur la densité du texte de chaque page, d’optimiser l’url rewriting, ….bref de mettre en place un site optimisé avant de vouloir le doper, c’est à dire d’engager une démarche de référencement naturel.

Le référencement naturel est alors un ensemble de techniques permettant de donner le maximum de visibilité et de trafic ciblé au site lui-même.
La prestation va se concentrer sur un nombre important de mots-clés qui ne peuvent être optimisés dans une page (cela serait incompréhensible pour l’internaute) en y dédiant une page et un contenu unique et sur l’architecture des pages du site afin de faire remonter le « jus », c’est-à-dire, le niveau de crédibilité des contenus, ce qui a pour effet de faire ressortir certaines pages stratégiques aux yeux du moteur.

Egalement, la prestation se chargera de rechercher un maximum de liens retour (backlinks, liens d’autres sites pointant vers votre site) permettant ainsi d’augmenter l’indice de popularité du site ou ce que l’on appelle aujourd’hui son domaine d’autorité.

 

Quels sont les « bons » mots clés ?

L’étude des mots clés est une étape essentielle dans la prestation de référencement. Mais, comment les identifier ? quels sont les mots-clés utilisés par vos prospects ? quelle est la tendance qu’utilisent les internautes ?

Il n’y a pas de liste miracle et peut-être à part Google, personne ne la connait ! S’il y avait une solution ou un moyen technique de les identifier, son propriétaire serait aussi riche que Google lui-même !
La solution est de répertorier les suggestions probables; celles-ci sont basées sur vos suggestions, sur les mots-clés de votre marché, de votre activité, de vos concurrents et des suggestions issues de référenceurs et de différents outils permettant de générer des mots-clés pertinents dans votre secteur.

Il n’y a pas de bons ou de mauvais mots-clés mais ceux proposés doivent générer du trafic.
Plus le mot-clé est générique, plus le trafic (le nombre de visites sur votre site) sera important mais pas forcément son taux de transformation (cad que que les visiteurs ne resteront pas sur votre site ou en tout cas ne seraient pas des prospects potentiels pour générer du business).
L’alternative est alors de rechercher un mot-clé précis dit de la « longue traîne » qui va générer moins de trafic mais un meilleur taux de transformation (votre site répondra réellement à sa recherche et donc l’internaute »concrétisera » en vous contactant ou en effectuant l’action que vous attendiez).

Alors commencez par ceux :
1. correspondant le mieux à vos services, vos produits, votre activité,
2. les services ou produits qui vous rapportent le plus de marge,
3. décrivant le mieux le produit ou le service surtout si vous avez une cible technique,
4. décrivant une notion de géolocalisation (si c’est le cas),
5. correspondant à un volume de recherche le plus élevé et une concurrence la plus faible.

 

Pourquoi un échange de liens ?

Le positionnement de votre site internet dans les pages de réponses d’un moteur de recherche (et particulièrement Google) est en partie fonction du nombre de liens d’autres sites qui pointent vers les pages de votre site. Pour Google, il est le principal critère pour le calcul du PR (Page Rank), l’indice de visibilité du moteur vis-à-vis de votre site (voir définition du PR).

Effectivement, plus les sites qui vous « citent » sont nombreux, plus votre « popularité » aux yeux du moteur est importante. Le moteur considère qu’un échange de lien est un vote vis-à-vis de votre site. Ainsi, en ayant beaucoup de liens qui pointent vers votre site, cela signifie que vous êtes reconnu par la toile comme étant un acteur important puisque tout le monde parle de vous. Cela aura pour conséquence un placement de votre site dans les premières réponses de Google.

Outre la quantité, la notoriété et la pertinence du lien vont également influencer le moteur :

– la notoriété du site en premier lieu car plus le site est important, plus son vote aura une portée considérable dans sa prise en compte par Google

– la pertinence de l’échange, car Google accordera davantage d’importance à un échange de lien entre deux sites partageant la même activité, le même secteur ou ayant au moins un rapport entre eux (si je fais de l’analyse économique, il vaut mieux être citer par BFM Business que par FR3)

– la pertinence du terme constituant le lien (« anchor link ») sera également un critère important dans la prise en compte du moteur (un lien sur le mot-clé « référencement » pour le site eGate Référencement aura plus d’importance que sur « en savoir plus »)

L’échange de liens est donc, avec le contenu textuel optimisé, une des deux actions stratégiques pour augmenter la visibilité d’un site sur les moteurs de recherche.

Quelques questions d’actualité que vous pouvez retrouver sur le blog :
– liens et référencement : toujours d’actualité ?
– La vérité sur les liens tolérés par Google
– comment faire de bons échanges de liens ?

 

Quels résultats et en combien de temps ?

Le référencement naturel prend du temps, ce n’est pas magique !

En moyenne, le référencement naturel atteint son optimum au bout de 6 mois et il faut entre 2 et 3 mois pour commencer à apparaître dans la 1re page de Google.

C’est pourquoi nous vous garantissons que votre site sera en première page de Google pour au moins 20% de vos mots-clés.
Cette garantie de résultat, en vous faisant monter / apparaître dans le moteur de recherche alors que vous en étiez absent, vous montrera le bon déroulement de notre méthodologie
, vous rassurera dans ses résultats de positionnement. Cela vous permettra d’accepter plus facilement d’attendre que la progression se fasse.

=> Plus d’informations sur le référencement naturel

=> Questions/réponses sur le référencement naturel

Pour aller plus loin…

 

SEO : Maillage et Cocon sémantique ?

Cocon sémantique SEOLe moteur Google est en continuel perfectionnement et la base de connaissances (« Knowledge graph ») qu’il a incorporée depuis 2012 dans son algorithme lui permet d’accorder beaucoup d’importance aux mots. Il essaye de comprendre le sens des mots, des requêtes formulées par les internautes pour finalement leur proposer la meilleure réponse. La conséquence est que l’on ne raisonne plus sur des mots clés mais en termes de thématique et de sémantique.

Concrètement, cela implique qu’il faut analyser tout l’univers sémantique et le champ lexical, afin d’identifier la cible à atteindre (essayer de déterminer « comment les internautes vont essayer de trouver leurs réponses »), de comprendre ce que l’on veut mettre en avant ou vendre, et de mettre en relation ces attentes avec les contenus et les mots-clés du site qui y répondent.

En fonction de ces attentes et des pages que l’on veut faire « pousser » dans les résultats du moteur de recherche, on va rédiger des pages principales axées sur ces thématiques mais également des pages complémentaires, avec du contenu connexe / complémentaire en terme d’information délivrées mais sémantiquement proche de la page principale dite « mère ». Ensuite, on va lier ces pages à l’aide de liens, c’est que l’on appelle le maillage interne.

La relation entre les pages d’un site est très importante ainsi que les rôles de chacune pour aider le moteur à bien comprendre ce dont on parle, et faire circuler au mieux le « jus » c’est-à-dire, le niveau de crédibilité du contenu.

La répartition est alors :

  • Page « mère » ou principale, qui « aspire » les pages « filles » et « sœurs »
  • Page « sœur » ou complémentaire qui « pousse » la page « mère » et lie les pages sœur de même niveau
  • Page « fille », qui pousse la page « mère », aspire d’autres pages « filles » et lie les pages « sœur »

Silo et cocon sémantique

schema-cocon-semantiqueSans rentrer trop dans le détail, ces deux notions sont assez proches et complémentaires mais restent différentes : la notion de silo se base sur lemots clés (les mots clés sont segmentés en thématiques pour décider quel mot clé sera le mot clé principal de la page cible ou « mère » et quels seront les mots clés de la longue traîne donc intermédiaires) alors que dans le cocon sémantique, le maillage est sémantiquement contextualisé en donnant du sens aux liens et regroupant les pages dans un univers sémantique commun (« au bon endroit »).

Le cocon sémantique est une logique d’architecture, de maillage interne des pages qui va rechercher à donner de l’importance aux liaisons entre les pages et donc du « jus » afin de faire ressortir certaines pages stratégiques.

En résumé,
– les silos regroupent les pages proches au même endroit
– les pages se poussent les unes vers les autres
– les liens sont comme des élastiques qui attirent les pages liées

Tisser des liens est stratégique, mais le maillage interne est aussi important que les backlinks, d’où l’intérêt de bien le travailler !

Référencement multi-langues ?

Par référencement multi-langues, il faut comprendre référencement dans différents pays à l’étranger. Cela implique une visibilité sur le moteur correspondant à chaque pays. Effectivement, pour être visible par exemple en Espagne, il faut travailler sur le moteur google.es, puis en Allemagne, sur le moteur google.de, et ce pour tous les pays où l’on souhaite référencer son site !

Nous effectuons des prestations de référencement naturel dans toutes les langues :

– Occidentales (français, anglais, espagnol, allemand, italien…)
– Asiatiques (chinois, japonais, malais, thaï…)

Le référencement multi-langues suit la même méthodologie que pour le référencement en français : étude des mots-clés, création des contenus, recherche de liens retour.
Mais le travail sur les langues étrangères n’est pas uniquement une traduction de texte, nous devons également prendre en considération la culture internet et les habitudes de ces pays pour l’identification des mots-clés et la rédaction des textes de contenu.

De même, les moteurs de recherche n’ont pas forcément les mêmes parts de marché en fonction des pays; si Google est leader dans beaucoup de pays, il existe des exceptions notables (exemple : Naver en Corée du Sud) qui nécessite alors une autre approche pour un référencement international.

Enfin, la démarche de soumissions aux annuaires et échanges de liens est effectivement encore différente selon les pays et donc les moteurs retenus ce qui explique la faible synergie entre les différents projets de référencement de site, au niveau national comme international.

Il est donc nécessaire d’effectuer une prestation de référencement naturel différente à chaque pays pour réellement être efficace dans un référencement international ou référencement multi-langues.

-> Voir : Notre démarche pour un référencement international