Augmenter la vitesse de chargement d’un site pour améliorer son référencement

Vitesse chargement siteLe référencement d’un site internet est la technique essentielle pour tous ceux qui souhaitent disposer d’une bonne visibilité sur la toile.

Actuellement, Google est le moteur de recherche le plus utilisé au monde, loin devant ses concurrents, et il est donc capital d’être placé sur la première page en fonction des mots-clés que l’on a définis.

Un paramètre important qui influe sur les résultats est la vitesse de chargement du site et de ses différentes composantes.

Déterminer la rapidité de chargement de son site internet

Google a fait évoluer ses critères pour le référencement naturel depuis quelques années et la vitesse de chargement joue un rôle important. L’optimisation d’un site est donc essentielle pour tous ceux qui souhaitent être bien placés dans les résultats de recherche.

Cependant, il faut l’analyser dans un premier temps et connaître les points qui peuvent influencer ce paramètre. Le module PageSpeed Insights est très utile pour obtenir des informations précises sur la vitesse de chargement d’un site internet pour les mobiles, les tablettes et les ordinateurs.

Il existe d’autres logiciels également, mais il vaut mieux utiliser toujours le même, car ils ne donnent pas toujours des résultats équivalents.

Les plug-ins et les publicités qui peuvent être associées à votre site sont des points qu’il faut prendre en compte, car ils ralentissent trop souvent le temps de réponse des pages.

Si vous ne disposez pas des compétences nécessaires pour mener à bien ces démarches, il est conseillé de faire appel à des professionnels qui vous proposeront des solutions pertinentes en fonction de vos besoins.

Les points à modifier pour améliorer la vitesse de chargement

Pour améliorer la performance d’un site, le premier point à travailler concerne les images. En effet, elles doivent être suffisamment compressées pour atteindre un poids inférieur à 100 ko. Dans le cas contraire, elles auront tendance à retarder l’ouverture de vos pages. Le format JPEG est à privilégier.

Ensuite, il faut tenter de trouver des plug-ins qui utilisent le moins de ressources possible. Avec WordPress, il existe un module qui permet de les tester afin d’opter pour celui qui donne les meilleures performances.

Un autre point important, mais qui peut s’avérer un peu compliqué pour les non-initiés est la mise en cache de l’ensemble des informations du site. Ceci peut se faire de différentes façons, mais il est recommandé de faire appel à un expert afin de ne pas commettre d’erreurs.

Le plug-in AMP développé par Google, lorsqu’il est installé, donne la possibilité d’optimiser le chargement pour les mobiles. Ce qui représente un avantage certain.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.