Comment choisir entre Google et Facebook pour une campagne Ads ?

Google ou Facebook AdsEn plus des actions SEO, les entreprises et les marques misent entre autres sur les campagnes publicitaires Google Ads ou Facebook Ads pour gagner en visibilité, augmenter le trafic qualifié, accroître le taux de conversion ou promouvoir des produits ou services.

Mais le choix entre les deux plateformes pour orienter le budget SEA doit être bien réfléchi et calculé.

Voici les principaux éléments à prendre en compte pour un investissement efficace.

 

La spécificité de la requête et la force de l’intention

Lorsqu’un internaute a une problématique précise B2C qui requiert une solution ou une offre, il se tournera plus facilement vers Google et sera sensible aux annonces publicitaires affichées en tête des pages de résultats surtout pour ceux qui ne font pas la différence entre référencement naturel et commercial. Selon les professionnels du webmarketing, les liens sponsorisés associés à ces requêtes dites « à intention forte » génèrent de nombreux clics.

Google Ads est donc à privilégier pour se positionner sur d’abord des demandes à dimension locale comme « où trouver un ophtalmologiste à Paris », « restaurant indien à Marseille », « garage à Lyon », et autres services de proximité et/ou d’« urgence ». Une telle campagne publicitaire permet de toucher les internautes en fonction des mots-clés en relation avec les produits et services de l’entreprise ou son secteur d’activité. D’autres paramètres comme la localisation, la langue ou le type de terminal utilisé pour ouvrir la page entrent également en ligne de compte.

En revanche, pour séduire de nouveaux prospects grand public ou travailler sur son image de marque, Facebook Ads produit un effet positif sur l’internaute qui surfe pour son plaisir. C’est la meilleure plateforme de référencement payant pour présenter un lieu tendance, partager des vidéos ou des photos favorisant les interactions et améliorer sa notoriété pour un futur passage à l’action. Avec cet outil, le ciblage se fait selon des critères sociodémographiques (genre, âge, centres d’intérêt, emplacement géographique…).

Le format d’annonce selon les préférences de la cible et l’objectif de l’annonceur

  • Les annonces textes Google Ads sont recommandées pour fournir une information. De plus, des extensions apportent davantage de praticité pour les utilisateurs, comme la possibilité d’appeler directement l’entreprise.
  • Il est également possible de créer des annonces au format image sur Google Display : très efficaces pour capter l’attention des internautes, elles s’adressent aux annonceurs en quête de notoriété ou de développement de leur image de marque.
  • Quant aux annonces shopping, elles sont idéales pour promouvoir un produit en ligne auprès des clients qui l’ont recherché ou ont recherché un article similaire.
  • Enfin, les annonces vidéo publiées sur YouTube ou des sites équivalents favorisent la conversion.

L’image, avec son fort impact visuel, est le format privilégié par Facebook pour mettre une marque en avant en créant un univers et en affichant des publicités uniques et pertinentes. Sur mobile, les annonces Canva combinant vidéos, images et call to action contribuent à une expérience client optimale en totale immersion.

Le choix final dépend par conséquent de la typologie des internautes (B2B ou B2C), de leurs préférences de la cible (textes, images/vidéos), de ses usages (plutôt Google ou Facebook ?) et comportements types. Se glisser dans la peau du prospect et définir clairement les objectifs de la stratégie SEA de l’entreprise s’avèrent donc indispensables pour adopter la meilleure solution.

Le coût par clic et le ROI

Google Ads requiert un budget plus important, mais le taux de conversion est supérieur à celui de Facebook Ads. En revanche, les deux se valent en termes de portée et d’emplacements, entre les SERP, YouTube, etc. d’un côté, et Facebook / Instagram / Messenger de l’autre.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.