Les clés de l’optimisation de contenu pour mobile

Pour la consultation de documents, hormis les plus volumineux, les consommateurs privilégient le smartphone, qui permet une navigation ergonomique et interactive. Les référenceurs dont la cible se sert en priorité du mobile doivent par conséquent comprendre les attentes de ces derniers et développer des contenus adaptés.

Une mise en page épurée pour une lecture confortable

L’optimisation de contenu est vaine sans une présentation pensée pour en faciliter la lecture. D’où l’importance de proposer des pages épurées offrant un confort optimal à l’utilisateur.

  • En matière de présentation générale, les fioritures sont supprimées, et le système de colonnes est supprimé afin d’offrir une vue d’ensemble de la page.
  • La partie située au-dessus de la ligne de flottaison mérite une attention particulière, dans la mesure où elle doit inciter le visiteur à poursuivre.
  • S’agissant du menu, certains optent pour le modèle « hamburger » avec trois lignes superposées qui permettent en un clic d’afficher les éléments de l’arborescence. D’autres préfèrent la navigation horizontale, qui consiste à faire défiler les éléments d’un simple mouvement du pouce.
  • Et bien entendu, les CTA doivent être parfaitement visibles et cliquables.

Un niveau de « responsivité » variable selon les référenceurs

Les internautes étant de plus en plus adeptes d’une expérience client omnicanale et sans couture, la marque peut opter pour un site nativement responsive. Si techniquement, ce modèle est le plus facile à mettre en œuvre, il exige de décliner chaque contenu pour le desktop et pour le smartphone.

À l’autre extrême, il est possible de créer des contenus distincts selon le type de support sur lequel ils seront consultés. L’enjeu est alors de garantir un basculement rapide du site mobile au site desktop et inversement.

Enfin, la troisième alternative a l’avantage d’être plus « conciliante », selon les spécialistes du SEO. Avec le responsive design amélioré, le référenceur analyse les usages de chaque élément de la page. Seuls sont gardés à l’écran les blocs utiles pour les utilisateurs. Non seulement l’espace à l’écran est optimisé, mais les clients ont droit à des pages dont le contenu répond à leurs besoins.

Des textes riches, clé d’un SEO performant sur mobile

Sur desktop comme sur mobile, le contenu doit être bien écrit, enrichi par des visuels (images, infographies, vidéos…) et des URL. Il est également crucial d’exploiter les fonctionnalités du smartphone pour proposer une vraie interactivité et accroître l’engagement des visiteurs. Par exemple, en cliquant sur le numéro de téléphone, le mobile lance directement un appel. De nombreuses autres opportunités existent avec l’appareil photo, le GPS, etc.

S’agissant du texte proprement dit, pour éviter de surcharger la page tout en suscitant l’intérêt de l’internaute, les experts de la rédaction web recommandent de mettre en avant les informations clés dans le titre et le chapô.

Même si le contenu est long, les mobinautes sont prêts à le parcourir jusqu’au bout pour obtenir une vraie valeur ajoutée et à condition qu’il soit lisible. Au contraire, une multiplication de pages affichant des contenus courts et peu intéressants risque d’affecter le référencement naturel sur mobile du site.

Les vidéos et podcasts, des contenus pour engager les mobinautes

Les textes ne sont pas les seuls types de contenus à proposer aux mobinautes. La vidéo et le podcast sont aussi populaires qu’efficaces pour doper le taux d’engagement.

  • Par exemple, placer une vidéo avant un contenu textuel met la première en valeur, permet de véhiculer rapidement le message principal. Le principe est le même pour le podcast si l’audio suffit, puisqu’il n’est pas possible de mettre des images.
  • Si la vidéo ou le podcast n’est accompagné(e) d’aucun texte, il est recommandé d’intégrer des CTA bien visibles et d’ajouter une courte description contenant les mots-clés afin de rendre le contenu de la page immédiatement compréhensible par le robot du moteur de recherche. Ce critère est indispensable pour le SEO.
  • Enfin, pendant le visionnage de la vidéo sur smartphone, ou plus généralement lorsque l’utilisateur scrolle la page, des éléments sticky affichent en permanence des informations importantes, pour une UX améliorée.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.