Comment adapter son site à l’impact du Machine Learning sur le SEO

Machine learning et SEOPour les responsables SEO, l’optimisation d’un site corporate ou une plateforme de vente en ligne passe désormais par le Machine Learning (ML).

En effet, cette nouvelle forme d’apprentissage des machines implique des changements importants en matière d’optimisation des sites internet et devrait jouer un rôle de plus en plus important.

Le changement apporté par Rank Brain et le ML en matière de SEO

Mis au point en 2015, l’algorithme d’apprentissage Rank Brain de Google est actuellement utilisé pour l’ensemble des recherches sur le moteur. Reposant sur une intelligence artificielle, il part du mot ou de l’expression saisie pour essayer d’identifier des mots ou les phrases susceptibles d’avoir un sens proche pour adapter les résultats en conséquence. Son but est de deviner ce que l’internaute veut dire. En obtenant des résultats plus rapides et répondant mieux à ses attentes, Rank Brain contribue à leur offrir une expérience de qualité.

Aussi bien sur les sites d’entreprises que les e-boutiques, cette technologie permet une analyse automatique et poussée d’un gros volume de données afin de prendre des décisions impliquant une intervention humaine très limitée.

Machine Learning et SEO vont donc maintenant de pair, et pour les référenceurs, adopter cette nouvelle façon d’interagir avec les internautes crée des contraintes inédites.

Les clés pour adapter un site au Machine Learning

Aujourd’hui, pour améliorer le positionnement d’un site d’entreprise ou d’un blog dans les SERP, le simple travail des mots-clés ne suffit plus. La stratégie de référencement doit viser l’optimisation des pages afin de garantir l’affichage de leur contenu lorsqu’il est pertinent au regard des requêtes saisies par les internautes sur le moteur de recherche. L’enjeu est par conséquent d’anticiper les attentes des potentiels visiteurs et les expressions qu’ils pourraient choisir en s’appuyant notamment sur les principes du machine learning.

Voici cinq points essentiels pour obtenir des résultats probants :

  1. Pour que le moteur trouve un site ou une page, il analyse en priorité les titres et les meta descriptions qui y sont associés pour en comprendre le contenu et voir si ces éléments correspondent aux termes de la recherche. Soigner ses contenus permet idéalement de décrocher un positionnement en « featured snippet » ou rang « zéro », c’est-à-dire dans l’encadré situé avant les résultats de recherche organiques classiques.
  2. Justement, s’inspirer des featured snippet et autres sites de référence dans leur domaine permet d’améliorer sa propre visibilité sur le Web. Pour cela, il faut étudier et reproduire certains aspects de leur structure, ainsi que la manière dont ils optimisent leurs contenus pour attirer des lecteurs et les fidéliser.
  3. Le choix des mots-clés et des autres mots qui y sont liés est essentiel afin de maintenir une cohérence avec le thème de la page ou du message à transmettre. Ces mots doivent également apparaître dans les descriptions, balises ALT des images, etc., en veillant à ce qu’ils aient du sens pour les lecteurs plutôt que se focaliser sur le référencement naturel.
  4. Lors de la rédaction du contenu, le ton de la conversation est à privilégier en gardant à l’esprit qu’il est destiné à être lu par un humain, et non par une machine. Un contenu attrayant et facile à lire, avec des mots-clés pertinents et bien intégrés dans le corps du texte, augmente l’engagement des lecteurs et améliore le classement du site dans les résultats de Google.
  5. Enfin, le site doit être régulièrement mis à jour avec des informations pertinentes (articles, photos…) pour les internautes au moment présent. Un site « rafraîchi » avec du contenu engageant montre aux visiteurs qu’il est disposé à leur apporter en permanence de la valeur, et aux moteurs de recherche, qu’il est toujours en activité.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.