La fonction vocale devient incontournable dans la stratégie Search des marques

Fonction search vocalePour lancer des requêtes en ligne, les internautes commencent à moins recourir à la barre de recherche Google. À la place, les assistants vocaux tels que Siri, Cortana, Alexa ou encore Google Assistant sont de plus en plus sollicités pour répondre aux commandes des utilisateurs. Pour s’adapter à cette évolution des interactions avec le public, les marques doivent revoir leur stratégie média.

Fort potentiel de progression de la fonction recherche vocale

Selon une étude GlobalWebIndex de 2015, aux États-Unis, 20 % des internautes, dont 46 % ont entre 16 et 34 ans, font un usage régulier de la fonction recherche vocale de leur smartphone. 55 % des adolescents et 41 % des adultes interrogés s’en servent même plus d’une fois par jour.

Et la marge de progression est importante puisque les experts estiment qu’à l’horizon 2020, la voix sera utilisée pour des requêtes diverses : commander les installations domestiques, rechercher un commerce de proximité, se renseigner sur toutes sortes de sujets, acheter des biens et des services, etc.

Nécessaire ajustement de la stratégie média des marques

Pour les marques, ces changements de comportement imposent de repenser l’ensemble de la stratégie média. D’une part, elles doivent prendre la « position 0 », c’est-à-dire l’encart listant les sites les mieux référencés sur la page de résultats de Google, ceux-ci étant les seuls que les assistants vocaux prennent en compte. Pour les professionnels du SEO, cela exige une capacité à connaître les attentes de sa cible afin d’élaborer le contenu le plus pertinent dans le format souhaité et le diffuser par le bon canal au bon moment.

D’autre part, elles doivent passer à une syntaxe adaptée à l’oral, celle de l’écrit ne permettant pas d’obtenir une réponse satisfaisante aux nouveaux besoins créés par l’oralité.

Le défi des marques : interaction simplifiée pour une expérience client optimisée

Si elle met à la disposition des consommateurs un moyen supplémentaire d’interagir avec les moteurs de recherche, le vocal ne sonne pas le glas de l’écrit et des écrans. Le défi pour les marques est de créer un parcours client irréprochable intégrant les différentes stratégies Search.

Car il y a fort à parier que la fonctionnalité vocale connaîtra une évolution similaire à celle de la recherche sur mobile, passée de simple plate-forme de recherche d’informations à un outil d’interactions de type commercial (achats). Les marques qui réussiront à satisfaire ce double impératif auront gagné le pari.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.