Optimiser le référencement avec la navigation à facettes

La navigation à facettes sur un site de vente en ligne améliore considérablement l’expérience de l’utilisateur (UX).
Cette pratique présente également un avantage en termes de référencement naturel.

Les avantages des facettes pour le référencement des sites de e-commerce

Sur une plateforme de e-commerce, les facettes permettent au consommateur de filtrer la liste des produits disponibles selon plusieurs critères. De cette façon, l’acheteur voit apparaître en quelques secondes uniquement les articles qui l’intéressent vraiment au lieu d’avoir à scroller des pages de résultats.

L’avantage en termes d’UX est indéniable. Mais pour le SEO aussi, les facettes donnent la possibilité de créer des pages en dur possédant une URL en propre.

Ainsi, les robots de crawl sont directement dirigés vers ces facettes fréquemment recherchées par les internautes, et qui présentent donc un potentiel plus élevé pour le référencement. Ces pages additionnelles contribuent à l’optimisation du site en venant enrichir son maillage interne.

Le défi SEO : l’arbitrage entre les niveaux de sous-catégories et les facettes

Le défi du référenceur lors de la construction de l’arborescence consiste à choisir judicieusement entre traiter les caractéristiques d’un produit comme une sous-catégorie ou comme une facette. La définition du mot-clé le plus pertinent lui permet d’arbitrer, bien que certains spécialistes soulignent que le mot-clé est souvent une combinaison entre une catégorie et une facette.

Par exemple, dans l’habillement, une requête peut se présenter comme un croisement entre son type (sous-catégorie, par exemple robe, hauts, pantalons, etc.) et sa matière (facette) ou sa couleur (facette), etc. Généralement, à partir de deux facettes, l’intérêt du MC pour le référencement du site de e-commerce est moindre.

Pour l’aspect technique, le CMS joue un rôle clé. Si les plug-ins facilitent en théorie le déploiement de la navigation à facettes, dans la pratique, le risque est que l’outil crée une URL spécifique pour chaque combinaison de facettes. Il faut par conséquent opter pour une solution qui permet de séparer URLs et libellés, sinon chaque modification sur ces derniers va entraîner une erreur 404.

L’importance de garder le contrôle de l’ouverture et la fermeture des facettes

Les référenceurs recommandent par ailleurs de commencer par fermer toutes les facettes au crawl. Par la suite, les pages produits optimisées avec un contenu unique et riche et intégrant tous les métas nécessaires,ou les facettes contenant suffisamment de produits, peuvent être ouvertes au fur et à mesure.

La structure de l’URL mérite également une attention particulière :

  • concise,
  • sans signes exotiques ou ID instables.

Ces précautions évitent aux crawlers de se perdre, ce qui peut les conduire à blacklister les pages de listing de produits du site.

Enfin, lorsque le catalogue évolue en fonction de la saison ou de la demande, une revue régulière des facettes et des niveaux de stocks s’impose pour évaluer la pertinence d’ouvrir des facettes supplémentaires. Pour les experts du référencement, une facette qui ne correspond plus qu’à un produit, voire aucun, une redirection 301 est indispensable, indiquant un changement d’adresse définitif au navigateur web et aux robots des moteurs de recherche afin que ceux-ci actualisent leur index en conséquence.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.