Les outils indispensables du rédacteur web pour des contenus SEO optimisés

Outils analyse SEO

Internet est désormais incontournable dans le quotidien des particuliers comme des professionnels. Pour les entreprises qui cherchent à vendre leurs produits ou services, le référencement naturel est un enjeu majeur pour être bien visible dans les résultats des moteurs de recherche.

Dans cet objectif, elles ont besoin de spécialistes de la communication digitale, en particulier de rédacteurs web, les contenus étant la clé d’une stratégie SEO performante.

Voici quelques outils de web content pour faciliter le Content Management.


Les solutions pour trouver des thèmes pertinents

1) Obtenir des propositions de mots-clés avec Google keyword planner

Pour rédiger des contenus SEO répondant aux attentes des utilisateurs de Google, son Keyword Planner permet, en partant d’un mot ou d’une expression-clé, d’obtenir des suggestions filtrées selon la périodicité, la langue, la zone géographique…
Pour chaque mot-clé proposé, court ou de longue traine, les volumes de recherche par les internautes et un indicateur concurrentiel sont précisés.

2) Faire une analyse SEO de son site et des concurrents avec Yooda Insight

En plus des mots ou expressions similaires, associés aux nombres de recherches et aux résultats, Yooda affiche un aperçu des sites les mieux positionnés dans les SERP pour une thématique donnée.

3) Suivre l’évolution du positionnement d’un site avec SEM Rush

Outre le search marketing, SEM Rush, avec son tableau de bord SEO, permet de définir des mots-clés et de suivre la progression du site dans les résultats de recherche pour ces mots-clés.
L’outil intègre également une fonction de suivi des backlinks et de leur score de toxicité et prodigue des conseils SEO dans un souci d’optimisation d’un contenu. Bien que payante, cette solution complète et puissante est très appréciée des traffic managers.

4) Transformer des mots-clés en questions avec Answer the public

Au lieu de se contenter de dénicher des mots-clés proches, Answer the public décline la requête initiale (différentes langues sont disponibles) en questions ou comparaisons, qui donnent des idées de textes à rédiger.
En plus, les résultats peuvent être exportés sous forme de tableau Excel en vue d’une analyse plus poussée.

5) Faire l’analyse sémantique d’une page web avec Text focus

Text focus analyse une page internet et renseigne sur les mots-clés sur lesquels celle-ci est optimisée. Il indique par ailleurs la fréquence des mots qui reviennent le plus souvent, les principaux champs lexicaux, une évaluation des éléments SEO (meta, title, présence des mot-clé dans les balises…).
La connaissance des expressions proches permet en outre l’amélioration des pages existantes.


Les outils pour améliorer la qualité de ses contenus web

1) Analyser ses textes avec Textalyser

En fournissant des statistiques détaillées sur chaque contenu, Textalyser permet d’en évaluer la complexité et l’efficacité et d’effectuer les corrections qui s’imposent en s’aidant notamment d’outils tels de Synonymo. De nombreux critères permettent une analyse en profondeur :

  • le nombre de phrases,
  • le nombre moyen de mots qui composent chacune d’elles,
  • le nombre de syllabes,
  • le nombre de mots différents dans le texte,
  • le nombre d’occurrences des mots les plus fréquemment utilisés,
  • le nombre de mots comportant x caractères,
  • etc.

2) Enrichir ses contenus avec Synonymo

Lorsque le volume de textes à rédiger est conséquent, Synonymo permet de trouver simplement et gratuitement des synonymes et des antonymes. Ainsi, les répétitions et risques de doublons sont évités, et l’écrit peut prendre une autre tournure.

3) Surveiller les plagiats avec Positeo

En comparant deux textes ou deux URL, Positeo calcule le pourcentage de mots que Google considère comme dupliqués, permettant à leur auteur de détecter rapidement les contenus plagiés ou dupliqués.

4) Se contraindre à écrire avec The most dangerous writing app

Pour vaincre le syndrome de la page blanche, The most dangerous writing app propose au rédacteur de fixer un nombre minimum de mots ou une durée minimale de travail. Et si ce dernier s’arrête d’écrire avant d’avoir rempli cet objectif, son contenu disparaît automatiquement.
Un outil réservé aux plus téméraires…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.