Parts de marché des moteurs de recherche en Europe – 2020

 

Statistiques  JANVIER 2020

2020 parts de marché des moteurs de recherche en europe

Les positions sont bien établies et pas de grands changements dans le monde des moteurs de recherche…..Google est toujours dans les sommets (plus de 93%) avec une grande stabilité par rapport aux années précédentes (92% en 2019) voire grignote un peu… Bing s’effondre (0,3%), Yahoo décline toujours (1,25% à 0,96%), Yandex baisse (2,4% à 1,5%, pas de confirmation donc de ce  moteur russe pourtant présent dans les pays de l’est européen) et quelques nouveaux comme DuckDuckGo (0,4%).

En revanche, une information maintenant intéressante, qu’en est-il sur les mobiles ?

parts de marché des moteurs de recherche en mobile sur 2020

et bien, Google prend encore plus d’importance !
là aussi, pas de redistribution des cartes pour le moment !

 

 

Alors, quelle stratégie pour un référencement international ?

Le référencement international pour les moteurs de recherche en Europe ou dans des pays européens bien précis est une démarche indispensable pour les entreprises qui souhaitent pénétrer de nouveaux marchés et doit se faire avec une stratégie clairement définie et adaptée. La traduction du site internet dans la langue du pays visé est la première chose à réaliser, car les internautes font des requêtes dans leur langue maternelle la plupart du temps.

Comment optimiser son référencement en europe ?

Le référencement naturel pour les moteurs de recherche en Europe passe dans un premier temps par l’analyse de ceux qui sont les plus utilisés. En Europe, Google détient encore presque 94 % de part de marché et les deux suivants sont Bing et Yahoo! (mais très faibles) de parts des requêtes. Il faut donc se concentrer sur Google principalement (sachant que le résultat se fer automatiquement sur les autres moteurs), tout en continuant d’observer les évolutions afin de pouvoir rapidement réorienter sa stratégie.

Il faut également revoir ses mots-clés et sûrement en choisir des nouveaux, car il n’est pas recommandé de simplement les traduire d’une langue à l’autre. Il est donc indispensable de les adapter à la culture et aux habitudes de recherche en ligne du marché ciblé avec une personne de langue maternelle propre à chaque pays. Une fois cette étape réalisée, on peut passer à la traduction des pages et à l’optimisation des métadonnées.

Retour page Référencement International

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.