La qualité de traduction d’un site, condition d’un référencement optimisé

Traduction site et SEOPour les entreprises qui visent une clientèle internationale, la qualité de la traduction du site internet est essentielle à plus d’un titre. Non seulement elle peut améliorer ou détériorer son image de marque, mais elle a un impact important sur son référencement. Cet article porte tout particulièrement sur ce dernier aspect.

Priorité à l’audit sémantique selon la langue de la cible

En fonction de leur pays d’origine, les internautes ont des manières différentes de saisir leurs requêtes sur les moteurs de recherches. Alors que certains optent pour un ou deux termes, d’autres ont tendance à utiliser une longue suite de mots.

L’entreprise doit donc tenir compte des habitudes de recherche des pays ciblés dans sa stratégie SEO. En effet, une simple traduction littérale du site ne permet pas d’apporter une réponse pertinente aux demandes soumises par les visiteurs. Pour gagner sa place en tête des résultats de recherches, elle doit sélectionner judicieusement les expressions sur lesquelles elle souhaite se positionner.

La priorité consiste donc à effectuer un audit sémantique sur la base de sa liste de mots-clés. Ce travail fait apparaître les formulations selon la provenance des personnes ciblées. Un outil est recommandé en la matière : le « générateur de mots-clés » de Google, qui prend en considération le pays et la langue indiqués.

Contenus de qualité, base d’un référencement optimisé

Quelle que soit l’origine de la société, elle doit à ses clients et prospects des informations de qualité, car peu importe la langue, contenu et référencement vont de pair. Il suffit de se dire qu’un site écrit dans un français approximatif donne immédiatement une mauvaise impression. Conséquence : il n’inspire pas confiance et n’incite pas à l’achat, ce qui plombe le taux de conversion.

Comme il est rare qu’une entreprise dispose en interne de collaborateurs natifs de chaque pays visé, elle doit faire appel à une agence de traduction en mesure d’effectuer une traduction de site professionnelle.

Outre les contenus proprement dits, les éléments spécifiques au référencement (title, meta description, balise Alt des images) doivent être traduits correctement afin de faciliter leur identification par les moteurs de recherche. Les titles et meta descriptions, notamment, qui s’affichent dans les SERP, risquent de pénaliser le taux de clics s’ils sont mal rédigés.

Attention, si Google est le moteur numéro un dans la majorité des pays, il existe des exceptions comme la Chine avec Baidu ou la Russie avec Yandex. Là encore, l’accompagnement d’un expert local du référencement s’impose pour l’optimisation du site selon les exigences du marché.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.