Le SEO, un levier d’acquisition essentiel trop souvent négligé

Stratégie SEOPour rester visibles de leur cible dans l’univers très fluctuant du web, les entreprises doivent miser sur le SEO, désignés par les référenceurs comme premier levier d’acquisition digitale. Paradoxalement, trop de dirigeants ne lui consacrent que des moyens limités. Pourtant, ses avantages, souvent ignorés des dirigeants, sont multiples.

Un accès à des millions de clients potentiels

Alors que 61 % des marketeurs donnent la priorité au référencement naturel, le top management n’a pas toujours conscience de son intérêt, voire ignore en quoi cela consiste.

Or, la visibilité de l’entreprise sur internet, et par conséquent sa notoriété et ses ventes, dépend directement de son positionnement sur les pages de résultats des moteurs de recherche. Faut-il rappeler que 97 % des interactions du public avec une marque ou une entreprise dans le cyberspace commencent par une requête soumise à ces moteurs, notamment Google.

D’où l’importance du SEO, qui regroupe les outils et techniques permettant à un site web d’apparaître en tête de ces fameux résultats.

Un moyen d’améliorer sa visibilité sur un canal incontournable

Désormais, internet est un canal incontournable en matière de marketing. Même les entreprises solidement implantées sur leur marché, qui disposent d’un large portefeuille client et de bonnes perspectives doivent se préoccuper de leur visibilité digitale.

En effet, les consommateurs plus volatils et plus exigeants utilisent massivement le web pour préparer leurs achats de produits ou de services : recherche d’informations, comparaison de prix, demande d’avis d’autres utilisateurs… deviennent des réflexes. Une entreprise absente de la Toile risque donc de tomber dans l’oubli.

Un ROI plus long et difficile à mesurer, mais plus élevé

Si les dirigeants rechignent à consacrer de gros montants au SEO, c’est aussi parce que ses retombées ne sont pas immédiates et sont plus difficiles à mesurer. Pour autant, il n’en est pas moins efficace. D’ailleurs, en mettant en concurrence le ROI (retour sur investissement) des méthodes naturelles et celui du référencement payant, les premières l’emportent.

En effet, le Search génère 51 % du trafic global, quand les emails et des bannières publicitaires ne contribuent qu’à hauteur de 34 %, et le SEA, seulement 10 %. Entre 7 et 8 internautes sur 10 préfèrent cliquer sur les liens organiques, délaissant volontairement les liens payants.

Avec l’explosion des usages mobiles, et 87 % des mobinautes qui se servent au moins une fois par jour d’un moteur de recherche, le SEO a un impact encore plus important sur le court et le long terme. Et cela, en contrepartie d’investissements relativement réduits.

Un outil de promotion du savoir-faire de l’entreprise

La confiance est un critère essentiel de choix d’une marque ou d’une société et les consommateurs ont tendance à associer la qualité des produits/services vendus par une entreprise à sa notoriété sur le web.

Pour chaque requête, l’algorithme de Google analyse la pertinence des contenus affichés sur les sites, les blogs professionnels, les réseaux sociaux, etc., et place sur sa première page de résultats ceux qui y répondent le mieux. Ce bon référencement de l’entreprise est gage de crédibilité pour les internautes en plus de l’expertise que celle-ci met en avant dans ses publications.

Celles qui sont les plus actives sur la Toile et qui y démontrent leur savoir-faire par des interventions régulières et intéressantes ont plus de chance de séduire les clients potentiels. Avis aux dirigeants qui relèguent encore le SEO au rang de simple « plus » de leur stratégie marketing.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.