Stratégie SEO : la marche à suivre pour se conformer au RGPD

RGPD et SEO

Avec l’entrée en vigueur du règlement européen pour la protection des données (RGPD), les entreprises doivent obtenir le consentement des utilisateurs pour pouvoir collecter et exploiter leurs données personnelles.

Ces nouvelles obligations imposent aux e-commerçants de revoir certains points essentiels de leur stratégie SEO pour se mettre en conformité.

 

Les règles de configuration de Google Analytics pour le RGPD

En collectant des informations visant à évaluer la performance de leur site internet au moyen de Google Analytics, les entreprises deviennent des contrôleurs de données et doivent par conséquent se plier à des règles spécifiques :

  • D’une part, elles doivent configurer l’outil afin d’accepter la modification du traitement des données.
  • D’autre part, elles sont tenues de donner aux utilisateurs la possibilité de se rétracter au moyen d’un cookie « opt-out » malgré l’add-on de désactivation fourni par Google.
  • Une autre obligation porte sur la définition de la durée de rétention des données (entre 14 à 48 mois) relatives aux utilisateurs et aux événements.
  • En parallèle, les anciennes données identifiables sont à supprimer dans un délai de 35 jours.

Les points à surveiller pour utiliser AdWords en conformité

Le RGPD ne change rien aux publicités de recherche AdWords, qui n’exploitent pas de données personnelles. Mais s’agissant du suivi de conversion, les cookies placés dans le navigateur des internautes permettent de recueillir des données protégées dans le cadre d’une campagne AdWords et requièrent donc une vigilance accrue.

De même, le remarketing exige une mise en conformité avec la nouvelle réglementation, car il utilise des annonces liées aux précédentes interactions de l’utilisateur avec le site. Quant au géociblage, il nécessite de créer des campagnes distinctes selon que le(s) pays ciblé(s) relèvent ou non du RGPD.

Attention, pour contourner le RGPD, certains professionnels optent pour le blocage des utilisateurs des pays de l’UE. Or, cette stratégie les prive de nombreuses opportunités commerciales, réduit drastiquement leur trafic et affecte leur référencement et plus largement, nuit à leur image de marque.

Quelques conseils généraux pour optimiser sa stratégie SEO

Pour améliorer la visibilité et le référencement de leur site :

  • Les marques doivent combiner des URL courtes à un choix judicieux des mots-clés primaires et secondaires.
  • D’ailleurs, pour attirer de nouveaux visiteurs, l’efficacité de la recherche par mots-clés sur du contenu optimisé est largement prouvée.
  • Ces URLs doivent être combinées à des « meta tags » (balises) et des descriptions de qualité. En plus, les balises ALT intégrées aux images et vidéos augmentent la lisibilité des pages pour les robots d’indexation et boostent le trafic, avec un impact positif sur le classement du site sur les pages de résultats des moteurs de recherche.

Recommandations pour limiter la perte d’abonnés

Pour l’heure, la conformité au RGPD n’améliore pas le ranking d’un site sur les SERP, mais Google pourrait rapidement revoir sa position afin de renforcer la sécurité des internautes, qui est l’une de ses priorités. En juillet dernier, le protocole « https » est ainsi passé de simple facteur de préférence à facteur clé dans son algorithme.

Quant aux bannières ou pop-ups d’acceptation des cookies, pourvu qu’ils soient correctement configurés, ils ne gênent pas l’analyse de GoogleBot. Ainsi, leur taille doit être limitée, et leur place sur la page, choisie de manière à ne pas masquer totalement le contenu, voire à contraindre le visiteur à cliquer sur un bouton ou fermer la fenêtre.

Une mise à niveau des équipes SEO et marketing concernant les évolutions de la législation et du référencement est vivement recommandée. Pour ceux qui ne disposent pas d’une telle expertise en interne, le conseil d’un expert du marketing numérique est également précieux pour éviter toute infraction et ses conséquences sur l’entreprise.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.