Il est temps d’améliorer son référencement pour les recherches vocales

Recherche vocale et SEO

L’univers du numérique évolue extrêmement rapidement, et le référencement avec lui. Parmi les nouveautés, les logiciels de reconnaissance vocale sont de plus en plus utilisés. Ils permettent de parler à son ordinateur qui convertit ce que l’on dit en texte.

Ces outils vont bientôt prendre une place centrale pour les recherches sur le net. Il importe de s’y préparer, notamment en ce qui concerne le référencement.

 

A – Le référencement pour les requêtes vocales

Lorsque les internautes effectuent une recherche vocale, les règles de référencement qui s’appliquent ne sont pas identiques à celles du SEO classique.

De plus, les applications qui gèrent les requêtes parlées ne donnent souvent qu’un résultat. Donc, il est essentiel d’être visible par rapport aux mots-clés visés qui sont souvent formulés par une question (qu’est ce que, comment, quand, quel, pourquoi…).

Pour ce faire, il faut être performant pour :

  • le SEO applicatif, c-a-d un contenu explicite, des feature snippets et un balisage du contenu,
  • le vocal, c-a-d des réponses courtes, des pages structurées pour des réponses induisant des étapes ou une liste.

Ensuite, il est important de bien analyser les questions auxquelles on souhaite répondre et la façon d’y procéder. Cela permet de définir une stratégie efficace sur son contenu. En effet, entre une recherche d’informations ou de services et une requête pour un achat, le positionnement ne peut pas être identique.

Par la suite, il faut déterminer le type de réponse qui doit être complet et fournir des informations qui vont un peu plus loin que la demande initiale. L’essentiel est donc de se placer sur des créneaux qui correspondent directement à son activité.

B- Les indispensables du référencement vocal

Le vocal search est amené à conquérir de nombreux utilisateurs. Les entreprises doivent anticiper cette évolution qui a déjà commencé. La majorité des moteurs de recherche s’est orientée vers les mobiles. Ces derniers sont en train de détrôner les ordinateurs pour la navigation internet. De plus, ils disposent souvent d’applications permettant de lancer des recherches par la voix.

Les marques ont donc tout intérêt à tirer parti de ces changements afin de rester compétitives sur le web. Les utilisateurs qui effectuent des recherches vocales ne vont pas utiliser un seul mot. Ils ont plutôt tendance à faire une phrase complète qui sera la plupart du temps interrogative.

La longue traine demeure à ce titre un point à ne pas négliger pour augmenter le trafic sur son site internet.

Ensuite, il faut garder à l’esprit que ce sont les mêmes robots qui analysent les sites pour fournir les résultats, que la recherche soit classique ou vocale. À cet effet, les anciennes règles de référencement restent applicables.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.