SEO et SEA, deux techniques de référencement complémentaires

SEO et SEA : 2 techniques de référencementPour figurer en tête des résultats de Google, les entreprises mettent en place une stratégie de marketing numérique incluant souvent  référencement naturel et payant. Ces deux méthodes répondent à des objectifs spécifiques, mais se complètent parfaitement.

Principe et avantage du référencement naturel

Le référencement naturel ou SEO pour Search Engine Optimization est un investissement pull marketing et regroupe les techniques qui permettent de bien se positionner dans le temps sur les pages de résultats de Google telles que :

  • la publication régulière de contenus variés, uniques, riches, intéressants, optimisés avec des mots-clés,
  • l’amélioration des caractéristiques techniques du site (fluidité, ergonomie, etc.),
  • l’acquisition de liens externes (netlinking).

Cette démarche implique un travail permanent et de longue haleine, mais donne des résultats durables. C’est la stratégie la plus adéquate pour :

  • se construire une image de marque ,
  • développer son business.

Le référencement naturel requiert un certain investissement au départ mais aussi régulièrement pour se hisser et rester sur la première page de Google, idéalement parmi les cinq premiers. Le site obtient alors un trafic qualifié sans avoir à payer le moteur de recherches, ce qui permet parfois une baisse à moyen terme de la dépense consacrée au SEO.

Les intérêts d’une campagne de référencement payant

De son côté, le référencement payant ou SEA pour Search Engine Advertising consiste à rémunérer Google pour apparaître en tête des résultats: c’est de la publicité car correspond à de l’achat d’espace. Un coût par clic est facturé, c’est-à-dire que l’entreprise paie à chaque fois qu’un internaute clique sur l’annonce ; le CPC peut être plus ou moins élevé selon la localisation, le domaine d’activité et la concurrence qui y règne ainsi que les mots-clés choisis.

Une telle démarche produit immédiatement des effets sur la visibilité du site car l’annonce apparait dés qu’elle et publiée mais ceux-ci ne durent que le temps de la campagne AdWords et sont limités au budget alloué à la campagne: en effet, dés que le budget journalier est atteint, l’annonce disparait.

La campagne SEA est adaptée pour certains objectifs spécifiques :

  • générer des ventes immédiates pour des produits saisonniers ou un nouveau produit ou service, un événement spécial ou pour saisir une opportunité à court terme,
  • attirer des visiteurs prêts à prendre une décision d’achat,
  • donner de la visibilité à un site neuf encore mal classé par Google,
  • tester les mots clés stratégiques pour élaborer sa campagne SEO.

Considérant la dépense, le CPC moyen pour la région et le secteur doit être mis en rapport avec les marges bénéficiaires de l’entreprise. Si le premier indicateur est trop élevé, le SEA n’est pas recommandé.

En conclusion

Pour une stratégie de marketing digital vraiment efficace, il est préférable de combiner SEO et SEA à condition de disposer d’un budget suffisant car les dépenses SEA grimpent très vite.

Il faut aussi définir l’utilisation de ces 2 stratégies en fonction de l’activité de l’entreprise : un site boutique ayant une orientation plus consumériste optera plus vers le SEA alors qu’un site B2B préférera l’objectivité du moteur de recherche dans ses réponses naturelles et optera pour le SEO.

Par ailleurs, sur certains mots-clés très concurrentiels en SEO, une annonce payante au clic permet de booster le site. L’entreprise peut ainsi se positionner sur davantage de mots-clés. Réciproquement, un site bien optimisé SEO bénéficie d’un taux de conversion plus élevé, ce qui réduit l’utilisation et le coût de la campagne de SEA.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.